+223 20 73 97 74 philadelphiesahel@gmail.com

1Roi 12 : 1-14

Après la mort de Salomon, son fils Roboam lui succéda sur le trône royal et a demandé l’avis des vieillards et des jeunes.

Le roi Roboam consulta les vieillards qui avaient été auprès de son père Salomon,  pendant sa vie, et il dit: Que conseillez-vous de répondre à ce peuple?  si tu leur réponds par des paroles bienveillantes, ils seront pour toujours tes serviteurs.

 Mais Roboam laissa le conseil que lui donnaient les vieillards, et il consulta les jeunes gens qui avaient grandi avec lui et qui l’entouraient.

  Il leur dit: Que conseillez-vous de répondre à ce peuple qui me tient ce langage: Allège le joug que nous a imposé ton père?

  Et voici ce que lui dirent les jeunes gens qui avaient grandi avec lui: Tu parleras ainsi à ce peuple qui t’a tenu ce langage: Ton père a rendu notre joug pesant, et toi, allège-le-nous! tu leur parleras ainsi: Mon petit doigt est plus gros que les reins de mon père.

  Maintenant, mon père vous a chargés d’un joug pesant, et moi je vous le rendrai plus pesant; mon père vous a châtiés avec des fouets, et moi je vous châtierai avec des scorpions.

Malheureusement, il a suivi le conseil des jeunes gens au lieu de celui des vieillards.

Il a suivi le conseil des jeunes gens au lieu de celui de Dieu.

Dans notre jargon, nous avons appris que le jeune chien court vite, mais il ne maîtrise pas la brousse. Etant jeune, nous avons beaucoup d’énergie, mais l’expérience nous manque. Pour cela, nous devons écouter le conseil de ceux qui sont plus expérimentés que nous sur le terrain.

Voici le jeune Roboam qui est devenu roi par l’expérience de son papa et par héritage ; il n’est pas devenu roi par compétence ou par connaissance. On l’a aidé pour qu’il devienne roi (président). Dès qu’il a eu le trône, il a oublié ceux qui l’ont aidé pour qu’il devienne roi, c’est-à-dire les hommes expérimentés ; il a pris une mauvaise décision qui a détruit son royaume à perpétuité.

Voici un jeune dans la politique qui n’a pas d’expérience et qui a pris une mauvaise décision pour ne pas écouter les hommes expérimentés. Souvent dans les ministères, on oublie facilement ceux qui nous ont aidé, c’est une mauvaise décision qui peut changer notre avenir ou  notre destin.

Un jeune homme est allé voir un prêtre qui avait un cheval et lui demanda de le lui prêter pour faire un tour. Le prêtre lui répondit que personne ne chevauche son cheval à part lui. Avec l’insistance du jeune homme, le prêtre l’informe qu’il lui a fallu 20 ans pour apprendre à chevaucher ce cheval. Et pour le faire, il faudra retenir 3 mots :

  • Pour faire bouger le cheval, il faut dire ALLELLUIA et ce dernier commence lentement sa marche,
  • Pour aller à la vitesse supérieure, il faut dire GLOIRE A DIEU et le cheval commence par galoper,
  • Pour arrêter le cheval, dire AMEN.

Donc Départ  = ALLELUIA ; Vitesse = GLOIRE A DIEU ; Frein = Amen.

Puis, le jeune demanda au prêtre :

“Ne savez-vous que je suis titulaire d’une maîtrise universitaire”,

“Oui, je le sais”, répondit le prêtre. Et le jeune homme de dire que ce n’est pas cette petite leçon qui va lui échapper ; il a tout compris et tout mémorisé : Alléluia, Gloire à Dieu, Amen.

Le prête lui recommanda fermement de prendre du temps pour bien maîtriser ces 3 mots, mais il ne fit pas attention à ces conseils, prétendant qu’il a déjà tout mémorisé. Le prêtre lui laissa le cheval.

Le jeune homme monta sur le cheval. A la vue de ses amis, pour faire “le malin”, il dit Amen pour s’arrêter et pour montrer à ses derniers qu’il a réussi à chevaucher le cheval du prêtre.

A la sortie de la ville, il dit “Gloire à Dieu” et le cheval alla à grande vitesse, il continua à répéter “Gloire à Dieu” et la vitesse du cheval augmentait à chaque fois. Le jeune était tellement effrayé et dépassé par la fureur du cheval que les deux autres mots lui sont sortis de la tête (il les a oublié). Ne pouvant plus s’arrêter, il décida de prier afin de confier sa vie au Seigneur et demander pardon pour toutes ses fautes. A la fin de sa prière, il dit AMEN. Et le cheval s’arrêta aussitôt : ce fut devant un grand trou. Quand il ouvrit les yeux et vit le trou,  il s’est rendu compte qu’il vient d’échapper à la mort et il remua la tête en disant : GLOIRE A DIEU. En même temps, le cheval fit un bond et ils se retrouvèrent tous deux dans le trou.

C’est pour vous dire que souvent, lorsqu’on est jeune dans le ministère, dans la politique, dans les affaires, dans l’armée, nous pensons maîtriser toute chose à cause de notre capacité physique, et intellectuelle. Mais en réalité, l’essentiel nous manque. C’est-à-dire l’expérience ; Manque de sagesse et manque d’expérience ont détruit le royaume de Roboam en prenant une décision de ne pas écouter la voix des hommes expérimentés, (les vieux, les hommes sages)

Pour faire une carrière brillante dans la politique, dans le ministère ou dans les affaires, je vous encourage d’écouter les hommes expérimentés sur le  terrain et de ne pas trahir ceux qui vous ont aidé pour avoir le trône.

Il ne faut jamais prendre une mauvaise décision si non ça changera votre avenir, et vous allez perdre le trône en plein midi, et la honte sera votre costume.

Que Dieu vous protège pour toujours.

 Frère Paul.