+223 20 73 97 74 philadelphiesahel@gmail.com

Tout être humain a trois besoins fondamentaux :

1.           Besoin d’être aimé

2.           Besoin d’aimer les autres

3.           Besoin d’estime de soi ou de s’aimer soi-même.

Les problèmes de nos vies sont liés à ces trois besoins.

Comment comprendre l’amour ?

–             Dieu est amour

–             Dieu est la source de l’amour.

Pour comprendre réellement l’amour, il faut comprendre Dieu qui est la source de l’amour 1 Jean 4.2. Dieu est amour et si nous connaissons Dieu, c’est que nous aimons. Si nous n’aimons pas, nous ne connaissons pas Dieu. Dieu nous a créés à son image, nous avons besoin de l’amour qui est déjà en nous.

–             Le besoin d’être aimé est déjà pourvu en nous en ce que Dieu nous aime (1er besoin) ;

–             Quand je montre ou manifeste de l’amour pour les autres, c’est que j’aime Dieu et je le connais (2ème besoin) ;

–             Le 3ème besoin est pourvu en ce sens que Dieu m’a créé à son image. Je suis une image très importante.

Ces trois (03) besoins sont déjà pourvus : il suffit de les matérialiser. Dieu a démontré cet amour (Jean 3.16). Si je demeure dans cet amour, je porterai beaucoup de fruits.

Nous devons accepter que nous sommes merveilleusement bien créés par Dieu. Mais Satan dans son plan ne va pas nous le permettre. Ruse du jardin d’Eden ; lorsque Eve mangea le fruit : rupture de l’amour de Dieu et l’Homme se tourne vers lui-même et recherche ses propres intérêts.

Dieu créa le monde parfait. Il y eut le péché et le monde fut détruit par le déluge mais par amour, Il chercha un moyen pour le réparer. Rom 5.8

L’amour c’est donner sans espérer quelque chose en retour. 1 Jean 4.9-10. Dieu n’a pas attendu que nous l’aimons avant de nous aimer. Aimer ceux qui ne nous aiment pas. Aimer est un commandement de Dieu.

1 Jean 4.8 : L’amour c’est que Dieu a aimé le monde au moment où le monde l’a rejeté.  La bible nous enseigne d’aimer nos prochains comme nous mêmes.

Rom 5.5 : L’amour de Dieu est dans notre cœur par le biais du Saint Esprit.

Jean 13.34 : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimé. Ancien commandement = s’aimer d’abord avant d’aimer l’autre. Avoir pour soi d’abord, si tu as 2 tuniques, donnes-en une à ton prochain. Mais si tu as une, tu la gardes pour toi. Le nouveau commandement vient annuler l’ancien.

L’amour nouveau commence par mon prochain (tout donner à l’autre) dernier degré de l’amour : donner sa vie et si nous ne sommes pas à ce niveau, nous ne pratiquons pas l’amour biblique.

1 Jean 3.16 : si Jésus a donné sa vie pour nous, nous devons donner notre vie pour les frères.

1 Jean 4.20 : celui qui dit aimer Dieu et qui hait son frère est un menteur.

Le manque d’amour amène à manipuler, à contrôler. Un homme qui veut tout contrôler est capable de tout. L’amour de Dieu nous amène à comprendre les autres, à les accepter, à les supporter. Le manque d’amour menace les gens (chantage spirituel) c’est un envoutement spirituel. Si tu gardes cela, tu es esclave de la personne et du diable et ses démons. Nous devons éviter d’envouter ou de maudire les gens.

Jacq 1.20 : La colère de l’homme n’accomplit pas la volonté de Dieu. Ne pas mélanger amour et sentiment ; l’amour ne viole pas, ne force pas.

Les caractéristiques de l’amour

1 Corinth 13 : Tout ce qui est fait sans amour, n’a pas de récompense au ciel. On peut :

–             parler en langue sans amour

–             prophétiser sans amour

–             donner sans amour.

Il faut donner avec amour et non pour se faire nom. L’amour est patiente, pleine de bonté, n’est point envieuse, ne se vante point, ne s’enfle point d’orgueil, n’est pas malhonnête, ne cherche point son intérêt, ne se met pas en colère, ne soupçonne point le mal, ne se réjouit point de l’injustice, excuse tout, a la foi, espère tout, supporte tout.

1 Jean 4.8 : Dieu est amour

Rom 5.5 : L’amour de Dieu est répandu dans notre cœur par le Saint Esprit.

L’amour est le fruit de l’esprit. Devant Dieu, le fruit du Saint Esprit (Amour) est plus important que le don du Saint Esprit.

Math 7.22-23 Le texte nous montre que nous pouvons avoir le don du Saint Esprit sans le fruit de l’esprit. Selon Jésus, ce n’est pas ce qu’on fait qui est important sur nos vies, mais notre vie, la vie de Dieu que nous développons en nous.

Développer une vie d’amour ; le fruit de l’esprit est plus important devant Dieu que le don du Saint Esprit. Rom 11.29 – Prov 11.4 Le fruit de l’esprit est une image verbale du caractère du Christ. Il représente le meilleur aspect de la vie de Christ, nous pouvons les diviser en trois (03) parties.

1°) La bénédiction intérieure : amour-joie-paix

2°) La bénédiction extérieure : patience-bonté-bénignité

3°) La bénédiction divine : fidélité-douceur-tempérance.

Parabole du figuier maudit :

            Les feuilles représentent les gros diplômes de théologie, les dons du Saint Esprit

            Figuier = pharisiens, sadducéens- scribes. Pour ce figuier, ce n’était pas la saison d’avoir des feuilles ; pour l’homme, pas le temps de commencer le ministère.

On devrait d’abord développer le fruit de l’esprit. Jésus n’a pas besoin de nos dons mais de notre vie transformée. Il ne faut pas brûler les étapes. Nous devons laisser Dieu nous transformer, nous briser avant de commencer le ministère. On ne peut donner que ce qu’on a. Soyons sincères en développant le fruit de l’esprit. 1 Jean 3.9-10.

La bénédiction intérieure

L’amour : l’amour de Dieu en 1ère position dans notre vie, Dieu plus que tout. Aimer Dieu, c’est appliquer sa parole Jean 14.15

La joie : la joie de Dieu, Dieu avec moi, moi avec Dieu, j’ai tout par Dieu et cela me  maintient dans la joie.  Néhémie dit « la joie de Dieu est ma force »

La paix : garder la paix avec Dieu, avoir la paix de Dieu. Elle règne dans notre cœur entre Dieu et nous et envers les autres. Si nous pouvons garder la paix avec Dieu, nous maintenons la paix avec les autres.  Jésus dit « je vous donne la paix », Jésus est le Prince de paix, nous le sommes aussi.